Un nouveau traitement du sida testé avec succes

translation services

Image result for virus de la inmunodeficiencia humana

Ce traitement a été testé sur des singes par des scientifiques français et américains et devrait être essayé sur des humains à partir de 2018.

Suite à des recherches effectuées par le groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH), des chercheurs sont parvenus au développement d’un triple antiviral servant à la prévention et le traitement du virus du sida. Selon les informations révélées, ce traitement a permis de protéger des singes contre le virus simien du sida (VIS) et des souches du virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Lors de cette expérience, trois groupes de huit singes ont été testé par ses chercheurs. D’une part, deux groupes avec respectivement de simples anticorps (VRC01 et PGDM1400). D’autre part, un autre avec le triple anticorps. Les chercheurs précisent que cinq jours après, les 24 singes ont été exposés à deux souches du virus simien du sida et à une combinaison de VIH. Selon eux, la majeure partie des deux premiers groupes ont été infectés. Pourtant, pas un seul du troisième groupe, protégé du triple anticorps, n’a été contaminé.

Côté humain, Sanofi passera dès l’année prochaine, à la première phase d’essai sur les humains, plus précisément sur des volontaires en bonne santé et des personnes infectées par le VIH, pour observer l’effet de ce triple antiviral. Selon ses chercheurs, cet antiviral est muni d’une meilleure protection que tous les derniers autres anticorps récemment testés, pourvu qu’il neutralise environ 99% des plus de 200 différentes souches du VIH-1.

A croire le responsable scientifique de Sanofi et principal auteur de ces travaux, le docteur Gary Nabel, cette approche a le potentiel d’améliorer la protection contre le VIH. Ce dernier a assuré qu’il constitue également une fondation pour de nouveaux traitements contre le cancer et des maladies auto-immunes et infectieuses.

Share Button

A lire aussi/More from the site


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *