Manifestations contre le résultat de la présidentielle en Haïti

translation services

Une partisane de la candidate Maryse Narcisse accomplit... (Photo Dieu Nalio Chery, AP)

Une partisane de la candidate Maryse Narcisse accomplit une cérémonie vaudoue à Port-au-Prince, vendredi, en marge d’une manifestation.

PHOTO DIEU NALIO CHERY, AP

Agence France-Presse
PORT-AU-PRINCE

Plus de 2000 personnes ont manifesté vendredi à Port-au-Prince pour dénoncer le résultat préliminaire de l’élection présidentielle donnant la victoire à Jovenel Moïse dès le premier tour du 20 novembre, ce que ses opposants ont qualifié de «coup d’État électoral».

«On est dans les rues pour dénoncer le coup d’État électoral que la bourgeoisie rétrograde haïtienne et une branche de la communauté internationale veulent imposer au peuple», a accusé Printemps Bélizaire, un participant au cortège sillonnant un bidonville de la capitale. «Nous sommes un peuple résistant et on va arriver à renverser cette mascarade électorale».

Les habitants des quartiers les plus pauvres de Port-au-Prince manifestent depuis l’annonce le 28 novembre du résultat préliminaire du scrutin présidentiel qui s’est tenu sans incident.

Le Conseil électoral provisoire (CEP) a attribué la victoire dès le premier tour à Jovenel Moïse, candidat du PHTK (Parti haïtien Tet Kale) du président sortant Michel Martelly, avec 55,67% des suffrages.

Mais les trois candidats arrivés juste derrière — Jude Célestin (19,52%), Moïse Jean-Charles (11,04%) et Maryse Narcisse (8,99%) — ont contesté ce résultat devant le tribunal électoral.

Seul candidat ouvertement de gauche, M. Jean-Charles a défilé vendredi. «L’élite économique croit que le pays est pour elle mais elle ne peut pas nous imposer un président», a estimé le chef du parti Pitit Dessalines.

«On mène une bataille juridico-politique: on conteste devant le tribunal électoral mais aussi sur le terrain», a-t-il déclaré à l’AFP.

Mme Narcisse a également participé à cette manifestation car le 16 décembre est hautement symbolique pour son parti Fanmi Lavalas: c’est à cette date qu’en 1990 Jean-Bertrand Aristide a été, pour la première fois, élu président d’Haïti.

«Vingt-six ans après la première élection libre et démocratique dans le pays, le peuple haïtien dénonce l’abus: le coup d’État électoral ne passera pas», a-t-elle commenté.

Scandant des slogans très violents à l’égard de la bourgeoisie, les manifestants ont défilé jusque dans les rues de Pétionville, commune la plus aisée de l’aire métropolitaine et fief du parti PHTK.

Contrairement à de précédentes manifestations qui s’étaient achevées par des affrontements, le cortège n’a été marqué par aucun incident. Il était accompagné d’une importante présence policière.

Le résultat définitif du premier tour est prévu le 29 décembre, mais son annonce pourrait être décalée car le tribunal électoral n’a pas encore commencé les audiences pour examiner les plaintes de l’opposition.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video


Peter Mulrean invite les partis politiques à respecter le verdict du tribunal électoral

Image result for peter mulrean haiti

L’ambassadeur des Etats Unis en Haïti se dit inquiet des mouvements de rue enregistrés suite a la publication des résultats préliminaires de la présidentielle.

Peter Mulrean qui juge les élections du 20 Novembre crédibles invite les partis politique à se fier au tribunal électoral et a respecter son verdict.

Le diplomate américain rappelle aux acteurs politiques qu’Haïti a besoin de stabilité pour que l’année 2017 soit meilleure que celle de 2016.

Pitit Dessalines exhorte le conseil électoral à faciliter la vérification des procès verbaux telle qu’exigée par les partis contestataires devant le tribunal électoral.

En conférence de presse ce jeudi, le porte parole de cette structure politique, Rony Timothée à annoncé la tenue ce vendredi d’une journée de mobilisation de rue à travers la capitale, laissant entendre que toute décision contraire prise par le CEP sans tenir compte des revendications exprimées par contestataires sera susceptibles d’hypothéquer l’avenir politique du pays.

Share Button

More from my site


2 Réponses à Manifestations contre le résultat de la présidentielle en Haïti

  1. Jocelyne Elie Répondre

    18 décembre 2016 a 10:45

    Jean Bertrand Aristide est clé mati d’une mulâtresse Mildred Trouillot … Est une femme de Cité Soleil … de Solino … de Delmas 2 … de Belair. Est ce qu’ils ont demandé à leur chef pourquoi il a marié une mulâtresse et pourquoi ses enfants sont à l’étranger … pauvre Minouche. Maryse Narcisse est un e fille de la bourgeoisie … Mais coudonc dans ce pays pourquoi demander au petit peuple de devenir souverains envers leurs frères et soeurs dans la même situation qu’eux. Ils sont ses surveillants faisant les crimes pour des malfaiteurs instruits. Ont ils l’habitude de manger avec Aristide ou Maryse Narcisse dans leur salle à dîner … Je ne crois pas. S’il vous plaît ne faites pas cela sur peuple. Vous parlez toutes les langues et vous les barrer en les faisant croire que c’est le créole leur langue. Mais pourquoi déranger le mental des gens. Nous sommes pauvres mais pas des criminels. S’il vous plaît … LAISSEZ HAÏTI ET SES ENFANTS VIVRE DANS LA QUIÉTUDE.

    Jovenel Moise pour 5 ans. C’est un agronome qui a des idées nouvelles pour le petit peuple … laissez le faire don travail.

    Je ne connais pas JOVENEL MOÏSE il a gagné 1 fois … 2 fois … 3e fois adjugée.

    LAISSEZ HAÏTI VIVRE.

  2. Jocelyne Elie Répondre

    18 décembre 2016 a 11:04

    Plusieurs erreurs se sont glissées. Aristide a marié une mulâtresse (une bourgeoise). Dans ce pays controversé … on demande toujours aux démunis de faire des manifestations violentes provoquant des crimes odieux. Est ce ainsi qu’on peut diriger un jeune peuple avide de connaissances et de support moral.

    Quand on aime … On instruit son peuple … On lui donne l’opportunité de briller sur son terrain. On lui montre les bonnes manières avec AMOUR … FRANCHISE … RESPECT …SURTOUT COMMENT SE COMPORTER À LA TABLE DE NÉGOCIATION. APPRENEZ À NÉGOCIER PUISQU’IL N’Y A RIEN DE TROP BEAU POUR HAÏTI.

    ENTENDONS NOUS ET DANS 10 ANS
    On aura fait un bon bout de chemin dans la réhabilitation de notre devenir.

    N’oubliez pas qu’Haïti est ce beau diamant qu’il faut polir ensemble pour faire ressortir sa brillance qui n’est que nous ses enfants du plus pauvre au plus riche.
    .donnons nous la main et repartons à zéro pour une nouvelle page de vie plus belle et mieux structurée.

    Joyeux Noël et bonne et heureuse année 2017.

    Lumière … Joie … Amour … Gratitude à l’Univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *