Quel Etat s’est montré le plus raciste envers Obama?

translation services
Collar and Cuffs London

© photo news.

Les lendemains de la réélection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis ont rencontré une croissance de tweets racistes. Floatingsheep les a cartographiés.
En dépit d’avoir réélu un noir à sa présidence, l’Amérique reste divisée et en certaine partie profondément assise sur des clichés que l’on espère voir un jour disparaître. Si, anciennement, les avis des uns et des autres étaient confinés à un entourage aussi vaste que leur largeur d’esprit, désormais, la haine se partage sur les réseaux sociaux. Cette tendance a donné l’idée à FloatingSheep, intéressé dans la géolocalisation des interactions sur la toile, de tracer et déterminer la provenance des propos racistes.

Au lendemain de la présidentielle américaine, ils ont isolé une série de mots-clés comme « monkey » (singe), « nigger » (nègre), « Obama », « reelected » (réélection) ou « won » (a gagné), et les ont classés en fonction de leur provenance. Sur base d’une formule établie à l’avance,  ils sont parvenus à comparer le degré de tweets à caractère raciaux ou haineux à l’échelle nationale. Il en resort une carte et une palette de couleurs qui déterminent la densité de tweets racistes.

FloatingSheep a reconnu deux limites à son étude: la carte montre l’origine des tweets indépendamment de celle de son auteur et tous les tweets sont pris en compte, même s’ils proviennent du même expéditeur. Si la démarche se place volontairement du côté de l’observation que de l’analyse sociologique proprement dite, elle permet de dégager quelques enseignements. Sans surprise, les Etats les plus racistes se trouvent au sud du pays. Pour consulter en détail les résultats, rendez-vous ici.


For details,contact haitiinfos1804@gmail.com

Share Button

More from my site


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *