Il était une fois la Coupe du monde ! : Les dix plus grands joueurs de football de tous les temps

translation services

« On dit d’eux qu’ils ont «des mains à la place des pieds.» Eux, ce sont ces footballeurs de légende qui ont marqué l’histoire de ce sport planétaire. »
 Durant le siècle dernier, de nombreux joueurs au talent hors normes ont fait l’étalage de leurs qualités sur les pelouses du monde entier. Ils sont toujours parvenus à régaler les supporters, les experts et les adeptes du beau jeu. Quel que soit le sport, établir un classement des 10 meilleurs est toujours délicat et le football n’échappe pas à la règle. La plupart de ces classements privilégient les attaquants, car ce sont eux que les observateurs remarquent et que les supporters admirent le plus. Les travailleurs du milieu de terrain, les défenseurs et les gardiens de but n’ont souvent pas la place qu’ils méritent. Ce n’est pas du tout chose aisée que de sélectionner les meilleurs footballeurs de tous les temps. Trouver les dix noms des plus grands footballeurs n’a vraiment pas été simple. Sans plus attendre, voici le fameux classement !
1. Pelé (Brésil) Edson Arantes do Nascimento«O Rey»
 
Il trône régulièrement au sommet des hiérarchies établies aussi bien par les fans que par les spécialistes, et il en est de même ici. Le Roi Pelé était un vrai régal pour les yeux, tant il possédait tout ce dont un entraîneur peut désirer chez un attaquant : une frappe puissante, un jeu de tête de qualité, une vitesse de course impressionnante, une panoplie de dribbles déroutants et une qualité de passe exceptionnelle. Il est le seul joueur à avoir remporté trois Coupes du monde. Il est également le plus jeune joueur à avoir inscrit un but et réussi le coup du chapeau en Coupe du monde. Pelé a inscrit 77 buts en 92 sélections pour l’équipe nationale du Brésil et plus de 500 buts pour le Santos FC. Plus qu’un footballeur, Pelé était un génie, et il est hautement improbable qu’une personne de cette classe vienne à nouveau fouler la pelouse d’un terrain de football.

                              Cliquez sur la fleche pour jouer la video

 

2) Diego Maradona (Argentine) «El pibe de oro»
 
S’il y a bien un autre joueur qui peut venir titiller Pelé pour le titre de plus grand footballeur de l’histoire, c’est bien Diego Armando Maradona. Tout comme Pelé, le petit Argentin est né un mois d’octobre. Reconnu unanimement comme le meilleur joueur à jamais avoir endossé le maillot de l’Albiceleste, Maradona est surtout célèbre grâce à ses performances lors de la Coupe du monde 1986. Sa chevauchée extraordinaire lors du quart de finale contre l’Angleterre reste gravée dans toutes les mémoires. Maradona prit le ballon dans sa moitié de terrain avant d’effacer successivement cinq joueurs de champ pour s’en aller tromper le gardien des Three Lions, Peter Shilton. Encore aujourd’hui, Maradona et son «But du Siècle» sont une immense source de fierté pour les Argentins. Dans son sillage, il emmena l’Argentine jusqu’au titre suprême en 1986. Irrésistible sur le front de l’attaque, Maradona termina la compétition avec à son compteur cinq buts et cinq passes décisives. Il a d’ailleurs partagé le trophée FIFA du Joueur du Siècle avec Pelé.                            Cliquez sur la fleche pour jouer la video

3) Johann Cruyff (Pays bas) «Le maestro»

Johan Cruyff 
Si les Pays-Bas ont certes produit de nombreux grands joueurs, Johann Cruyff est sans doute le plus grand d’entre eux. Cruyff était le joueur parfait pour illustrer la philosophie du football total inventé par Rinus Michels. Bien qu’étant avant-centre, il pouvait allègrement se retrouver sur les ailes, voire même plus bas, ce qui le rendait quasiment impossible à prendre au marquage.
On dit de Cruyff qu’il était l’un des footballeurs les plus intelligents de sa génération. Sa capacité à réfléchir et exécuter des actions que d’autres n’osaient même pas imaginer le rend encore plus unique dans son genre. Plus tard dans sa vie, il eut également énormément de succès en tant qu’entraîneur. Pour beaucoup de ses compatriotes, autant que pour Franz Beckenbauer, Cruyff est tout simplement le meilleur footballeur européen de l’histoire.Cliquez sur la fleche pour jouer la video

4) Alfredo Di Stefano (Argentine, Espagne et Colombie) «Don Alfredo»

 
Le meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid (216 buts en 262 matches) était un attaquant extrêmement complet qui a porté les couleurs de trois sélections nationales : l’Argentine, l’Espagne et la Colombie. Son association avec Ferenc Puskas était redoutable sur le front de l’attaque, et il eut une part prépondérante dans le succès du grand Real Madrid des années 1950 et 1960.                              Cliquez sur la fleche pour jouer la video

5) Franz Beckenbauer (Allemagne) «Der Kaiser»
 
Le plus grand joueur allemand de l’histoire est le premier footballeur de notre classement qui n’est pas un attaquant. Il a inscrit 14 buts en 103 sélections pour la Mannshaft, un très bon total pour un défenseur. Beckenbauer est le seul footballeur à avoir gagné une Coupe du monde à la fois en tant que joueur et sélectionneur. De nombreux experts lui attribuent l’invention du rôle moderne de libéro. Le Kaiser régnait en maître sur les terrains de football.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

6) Lev Yashin (URSS) «L’Araignée noire»
 

Elu meilleur gardien de but du 20e siècle par l’IFFHS (International Fédération of Football History and Statistics), Lev Yashin en imposait devant ses cages, tout de noir vêtu. Il est, à ce jour encore, le seul gardien de but à avoir remporté le Ballon d’Or. Il est resté fidèle au Dynamo Moscou tout au long de sa carrière. Les réflexes de Yashin et ses aptitudes à arrêter les tirs adverses étaient tout simplement extraordinaires. Ayant gardé ses cages inviolées à 480 reprises et arrêté la bagatelle de 150 pénalties au cours de sa carrière, il n’est guère étonnant que le trophée FIFA de Meilleur gardien de But porte son nom.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

7) Ferenc Pukas (Hongrie) «Le major galopant»
 
Il est l’un des visages les plus célèbres de la formidable équipe de Hongrie qui domina le football européen dans les années 1950. Ferenc Puskas a également fait les beaux jours du Réal Madrid. Avec un pied gauche qui faisait cauchemarder les gardiens adverses lors de chaque contact avec le ballon, Puskas est l’un des tout meilleurs attaquants de l’histoire, affichant un ébouriffant ratio de 84 buts en 85 sélections pour l’équipe nationale hongroise. Le «Major Galopant», tel qu’on le surnommait, a cumulé 514 buts en 529 matches pour Honved et le Real Madrid. Des statistiques qui parlent d’elles-mêmes.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

8) George Best (Irlande du Nord) «Le 5e Beatle»


Rejeté par Glentoran et enrôlé par Manchester United, George Best était une star nord irlandaise qui faisait les gros titres à la fois sur et en dehors du terrain. Avec ses cheveux longs, son joli minois et son talent sur le terrain, celui que l’on surnommait « le cinquième Beatle » était la coqueluche de la presse britannique de l’époque. L’enfant de Belfast est célèbre grâce à son doublé contre Benfica en quarts de finale de la Coupe d’Europe 1966. Un dicton nord-irlandais se charge de résumer son talent :  «Maradona good, Pelé better, George best.» Sa carrière a néanmoins été ternie par des problèmes d’alcool récurrents qui, à terme, entraînèrent sa mort.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

9) Eusebio (Portugal)«La perle du Mozambique»


Si Pelé était la star de la Coupe du monde 1958, Eusebio était sans aucun doute le meilleur joueur de l’édition de 1966. Il a terminé meilleur buteur de la compétition avec neuf buts inscrits, dont un triplé lors du formidable quart de finale remporté par le Portugal face à la Corée du Nord (5-3). Durant le tournoi, tous les observateurs remarquèrent la vitesse exceptionnelle et la précision diabolique de la Panthère Noire mais malheureusement, le Portugal avait dû s’incliner en demi-finales contre l’Angleterre, future championne du monde. Il a inscrit 317 buts avec le maillot du Benfica en quinze saisons. Il est d’ailleurs le meilleur réalisateur de l’histoire du club lisboète. Nul doute que bien des parieurs de l’époque ont dû pronostiquer des buts d’Eusebio…

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

10) Zinedine Zidane (France) «Zizou, l’Algérien»


Zinedine Yazid Zidane, né le 23 juin 1972 à Marseille, est considéré comme l’un des plus grands joueurs français, notamment grâce au titre de champion du monde en 1998 où il avait inscrit un doublé en finale face au Brésil. Ballon d’Or la même année, il est également distingué par la FIFA en tant que meilleur joueur mondial de l’année en 1998, 2000 et 2003. Numéro 10, il a été formé à Cannes avant de jouer à Bordeaux, la Juventus et au Real Madrid. En plus d’un palmarès conséquent, il est célèbre pour ses buts spectaculaires dont le plus célèbre reste sa reprise de volée contre le Bayer Leverkusen. Joueur fin et ultra technique, il achève sa carrière après la finale de la Coupe du monde 2006 perdue contre l’Italie, et lors de laquelle il a inscrit une Panenka avant de se faire expulser pour un coup de tête sur Materazzi. Loué pour sa discrétion et sa modestie, Zidane a tout de même récolté 14 cartons rouges au cours de sa carrière, mais il reste l’une des personnalités préférées des Français. Il est certain que des joueurs comme Messi, Rooney ou Christiano Ronaldo n’auraient pas dépareillé dans un tel classement .Toujours en activité, ils sont en train d’écrire, à leur façon, la légende  du sport-roi.

Cliquez sur la fleche pour jouer la video

  


Follow @haitiinfos1804
Join our circle at plus.google.com/haitiinfos
Send  your articles, jokes, press releases and personal stories to
haitiinfos1804@gmail.com

 
 
 
Share Button

More from my site

Comments

comments


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *